Comprendre le métier de chef sommelier


Le métier de sommelier n’a pas arrêté d’évoluer dans le temps. Un sommelier au Moyen-Âge n’était pas une personne qui proposait du vin à ses clients mais plutôt une personne qui choisissait les vêtements d’un Duc ou encore garder son lit lors de son absence. Mais de nos jours, cela a bien changé.

De nos jours être chef sommelier c’est tout un métier mais c’est également un métier de passion. Les caractéristiques de ce métier se résument à l’amour du vin et la passion du service. Bien que cela semble atteignable pour tout le monde, il faut avoir les bonnes facultés pour être un sommelier digne de ce nom.


Comment devenir chef sommelier


Il ne suffit pas d’être amoureux ou amoureuse de la vigne pour devenir chef sommelier. Il faut avoir les compétences nécessaires pour travailler dans le milieu de la restauration. Ce n'est pas juste un métier qui consiste à surveiller les bouteilles dans une cave et à proposer le meilleur accord mets&vins aux clients. C’est un métier qui fait partie du milieu de l'hôtellerie et de la restauration, un métier où les journées sont fatigantes. Mais quand on fait le métier qui nous passionne peu importe la fatigue, le cœur de métier d’un chef sommelier c’est l’amour du service est entendre de la part de ses clients que ce qu’il leur a servi est à la hauteur de leur attente. Pour être sommelier il suffit de faire des études spécialisées dans la restauration ou dans l'œnologie et avec l’amour du vin. Car il est difficile de bien conseiller sur un sujet qui ne passionne pas.

Le métier de chef sommelier est ouvert à tous. Même si c’est un métier dans le milieu de la restauration et que la présence de femme est minime sur ce marché de l’emploi, les sommelières sont bien présentes et portent avec honneur le nom de ce métier.


Pourquoi devenir chef sommelier


Mais la question n’est souvent pas comment mais pourquoi. Le comment a souvent sa réponse après des recherches faites sur le web et l’inscription dans les études qui correspondent aux métiers que l’on veut faire. Mais pour la réponse du pourquoi, cela nécessite souvent de faire un introspection de soi pour réaliser ce qu’il nous fait vivre et ce qui nous motive. Mais surtout qu’elles sont les valeurs du métier que nous voulons faire. Dans le cas du chef sommelier, cela nécessite des valeurs du partage, de l’humilité et le sens du partage. Le partage des connaissances, du savoir et du savoir-faire qui s’accumulent avec le temps. Le partage aussi dans le service, la gentillesse ou encore le sourire qui s’accompagne avec pour donner envie aux clients de revenir. Il faut aussi aimer partir à la recherche de nouvelles découverte. De nouvelles bouteilles pouvant faire rougir les plus belles bouteilles de vins rouges.

Le métier de sommelier est un métier de passion et de cœur. C’est un métier où l’on peut se fixer des objectifs comme celui de gagner le concours du Meilleur Sommelier de France.